C is for Camargue

C is for Camargue


Le texte suivant a été tiré de l’Abécédaire, une petite collection d’histoires et de réflexions qui a pour but de présenter la vraie Provence – celle qui se cache derrière la carte postale. Rédigé par les étudiants en français sous la direction de Marie-Anne Rossignol lors de son cours, “La Provence à travers la Littérature et le Cinéma”, notre Abécédaire propose une lettre de l’alphabet, et un mot, évocateur de la Provence qui commence par cette même lettre.


C est pour Camargue:

par Ryan Morgan, AUCP Full Year 2015-2016, Linfield College

« Il est presque impossible d’imaginer quelqu’un qui choisirait de vivre ici, » pensais-je en décollant la boue de mes chaussures. J’étais avec treize autres qui étaient fort d’accord avec moi à ce moment-là. Nous suivions un chemin bordé de roseaux. « Mon dieu, ce n’est pas un moustique, c’est un aigle! » Puis, une seule phrase m’est venue en tête, « pauvre étranger. » Cela vient d’un poème qui s’appelle « L’Etranger » écrit par Joseph d’Arbaud, notre homme en question qui s’est installé ici il y a longtemps maintenant. « Qu’a-t-il vu donc que je ne suis pas capable de voir? » me demandai-je. J’ai regardé autour de moi. Des marais, des oiseaux, des vaches. Et de la boue. « C’est bien peu, » me disais-je.
J’ai suivi le chemin un peu plus longtemps et puis je me le suis répété à nouveau. Tout à coup, j’ai été frappé, j’ai compris. J’ai regardé autour de moi. Des marais, des oiseaux, des vaches comme avant. Mais cette fois-ci, c’était beaucoup. Chacun faisait partie d’un mode de vie très unique. La vie bucolique d’un peuple qui vivait simplement, mais qui était complexe, avec une culture riche. Le poème continue « Laisse le livre là ; va-t’en. » Et c’est ce que j’ai fait. J’ai laissé tomber mes jugements et oublié la boue. « La vie est comment dans cette maison-là, » me demandai-je. Plus tard, me tenant debout sur le toit de l’église aux Saintes-Maries-de-la-Mer regardant la mer, j’étais sûr d’avoir compris M. d’Arbaud. Pour connaître vraiment la Provence, laissez tomber vos jugements et vivez-la.   

Carte Postale Camargue

 


 

The abécedaire assignment is from Provence through Literature & Films, an AUCP course designed to get students to actively observe, analyze and participate in their study abroad environment, instead of simply watching from the sidelines. Taught by Professor Marie-Anne Rossignol, the course combines both cinematic and literary analysis to show a side of Provence that goes beyond the stereotypes. This semester-long composition, organized around the alphabet, brings together students’ personal impressions of Provence as well as authors, films, settings or characters from the literature and film that students study during the semester. To see more about the abécédaire project, click here.

« En Français dans le Texte » is  AUCP Le Blog’s category that showcases the written work that students produce in class, in France and in French. If you want to see more student work, check out our En Français Dans le Texte part of Le Blog. To get a first-hand look at what AUCP students do abroad, meet more AUCP students, here!

And, to meet Ryan, the author of this piece, click here!